L’assurance voyage, bien que non obligatoire d’un point de vue légal, est vivement conseillée pour tout voyageur. Que ce soit pour des personnes bien portantes, des sportifs, des femmes enceintes mais surtout des personnes souffrant d’une maladie chronique, l’assurance voyage a toute son importance.

Ce qu’il faut retenir à propos de l’assurance voyage

Certes, elle peut coûter chère, dans certains cas en particulier, par exemple pour un voyageur atteint d’un diabète, mais elle doit être inclus dans le budget vacances. Souscrire une assurance voyage permet d’entamer ses vacances l’esprit tranquille, en sachant que si des incidents, des accidents ou même des événements graves survenaient, on a un filet de sécurité. Mais il faut bien choisir son assurance, en comprendre toutes les clauses et en parler en toute franchise avec son assureur, afin de ne pas aller au-devant de désagréables surprises.

L’assurance voyage couvre vraiment tout ?

Croire que l’assurance voyage couvre absolument tout, même par exemple la pratique de sport extrême, est une idée tout à fait erronée. Les sports présentant un haut niveau de danger ne sont pas couverts, de même que ceux impliquant la vitesse, des cascades, des contacts physiques brutaux, du matériel spécialisé. Ainsi, un grand nombre d’assureurs considèrent les pratiques suivantes comme dangereuses : alpinisme, escalade, deltaplane, parachutisme, le ski hors-piste et le saut d’obstacle à cheval. Et ce, même si on bénéficie de l’encadrement d’un moniteur qualifié. Quelques-uns de ces sports pourraient être couverts sous conditions. Pour l’escalade, seuls les niveaux de difficulté entre 1 et 3 sont couverts et non au-dessus. Il faut garder à l’esprit que l’assurance voyage comporte des limitations, des réductions et des exclusions et pour les savoir, il faut poser la question à son assureur.

Être en bonne santé exclut-il l’assurance voyage ?

Une excellente condition physique ne dispense pas d’une assurance voyage qui, rappelons-le, n’est pas seulement à vocation médicale, mais couvre aussi les éventuelles chutes ou les accidents qui sont indépendants de la santé. Aussi, il vaut toujours la peine de souscrire une assurance, pour recevoir les soins nécessaires et le remboursement des frais de santé et d’hospitalisation. De l’autre côté, ceux qui ont un problème de santé préexistant ne doivent pas craindre de payer une fortune pour leur assurance. Notamment s’ils ne partent que pour un court séjour, moins de 1 mois par exemple, souvent les assureurs ne demandent pas de déclaration de santé.

D’autres éléments importants à connaître

Même pour des voyages en voiture, l’assurance interruption de voyage est conseillée. Dans le cas où un événement soudain exige le retour immédiat dans la ville où on habite et que ce retour se fait en voiture, l’option interruption de voyage prend toute sa valeur. L’assurance rembourse alors le billet d’avion acheté et non utilisé. L’assurance couvre les femmes enceintes, en général jusqu’à la 32e semaine de grossesse. Au-delà, les risques d’accouchement prématuré et de complications sont trop élevés, ce que ne couvrent pas les assurances. La meilleure assurance est en fait une assurance complète tenant compte de tous les imprévus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *